Retour au blog

    Comment choisir le plan de travail de votre cuisine ?

    plan de travail

    Comment choisir le plan de travail de votre cuisine ?

     

    Le plan de travail est une des pièces principales de votre cuisine.

    Il existe différents produits sur le marché mais faire son choix peut s’avérer difficile.

    La première question à se poser est « Quelle utilisation vais-je faire de mon plan de travail ? »

     
    Voici la présentation des différents plans de travails possibles :

    1) L’INOX

    On ne présente plus les qualités de l’inox, que prisent les maîtres professionnels : parfaitement hygiénique, insensible aux chocs thermiques comme mécaniques et aux acides, facile d’entretien, etc. Reste le problème des rayures : les amateurs d’inox doivent admettre que celui-ci connaîtra fatalement des micros rayures avec le temps ; mais c’est qu’il vit, tout simplement. En matière de plan de travail, on distingue la finition polie (brillante) de l’inox brossé (ou satiné) et vibré (aspect mat, patine réalisée manuellement).

    2) LA LAVE EMAILLEE

    Mate ou brillante, la lave émaillée est traitée en surface pour offrir un rendu éclatant et d’une très grande robustesse. Elle se décline, par ailleurs, en de très nombreux coloris. À noter que pour ce matériau la prise de cotes est assurée par le fabricant, car il ne se retravaille pas.

    3) LE BOIS

    En plan de travail, il n’est de bois que lamellé-collé : associant par collage à plat et à fils parallèles plusieurs lamelles de bois massif, en de nombreuses essences, celui-ci est le seul à assurer des garanties suffisantes de résistance mécanique et thermique nécessaires au plan de travail. Par ailleurs, il est moins sensible aux ambiances agressives dues à certains produits chimiques. Pour garder son aspect et ses qualités, il est traité à l’aide d’une huile spéciale contre les taches et le vieillissement.

    4) LE STRATIFIE

    Longtemps considéré comme le matériau le plus utilisé en plans de travail de cuisines, le stratifié présente, à un prix abordable, de nombreuses qualités esthétiques et techniques. Imitant à la perfection différentes matières dont l’ardoise, le béton et le bois, il décline une palette de motifs et couleurs très étoffée. Non poreux, il résiste à la chaleur jusqu’à 180 °C (de manière temporaire) et aux chocs courants ; attention, toutefois, aux coups de couteaux et aux abrasifs.

    5) LE GRANIT

    D’une solidité à toute épreuve, et facile à nettoyer, le granit ne craint ni les rayures ni les chocs thermiques et, du fait de sa faible porosité, il craint moins les acides et alcalins que les autres pierres marbrières. Il se décline, par ailleurs, en une formidable palette de coloris et apparences : sable, gris, noir, mordoré, veiné… Trois finitions disponibles : poli (brillant), adouci (satiné) ou flammé brossé (dont la surface, satinée ou mat, ressemble à une peau d’orange).

    6) LA CERAMIQUE

    La céramique se révèle en bien des aspects un matériau idéal pour le plan de travail : insensible à la chaleur et aux taches, résistante aux rayures, d’une hygiène irréprochable et, ce n’est pas le moindre de ses avantages, parfaitement recyclable car de composition naturelle.

    7) LE VERRE

    Le principal atout du verre demeure son esthétique très contemporaine. Il se décline en de nombreuses couleurs et finitions : brillant ou dépoli, incolore, coloré dans la masse ou laqué par-dessous. S’il est plus fragile que le granit ou le quartz surface, le verre trempé offre toutefois une résistance mécanique jusqu’à 5 fois plus importante que le verre ordinaire. Il affiche, par ailleurs, de nombreuses qualités : imperméable aux taches, hygiénique, facile d’entretien, non poreux… Son seul point fragile, les rayures !

    8) LE DEKTON

    Présenté l’an passé par la société espagnole Cosentino, qui fabrique et commercialise les plans de travail en quartz surface Silestone, le Dekton® commence peu à peu à investir la cuisine. Faisant appel à la technologie dite de frittage des particules, la conception de ce matériau combine des procédés de fabrication issus des industries de la céramique, du verre et du quartz surface ; baptisée TSP (Particle Sintering Technology), ladite technologie permet, en partant de sable, de reproduire en quelques heures des changements métamorphiques que la nature met des millénaires à accomplir. Ultra-compact, le produit obtenu présente des avantages déterminants pour une utilisation en plan de travail :

    • Il est strictement non poreux et ne nécessite aucun entretien particulier ; un simple coup d’éponge suffit.
    • Il résiste à la chaleur jusqu’à 800° C.
    • Il est inrayable.

    Livré en tranches d’une épaisseur de 12 ou 20 mm, le Dekton® compte aujourd’hui une quinzaine de coloris. Il est environ 10 à 15% plus cher que le quartz surface Silestone

    9) LE CORIAN

    Résine thermoformée.
    Vous avez la possibilité de faire une cuisine en L ou en U sans joints, de créer des pieds de table ou des formes de plans très originaux. Son toucher soyeux est très agréable. Il a également une propriété antibactérienne. C’est un produit très utilisé dans le milieu hospitalier et dans les laboratoires.

    Cependant, même si la marque propose un large choix de couleurs, à n’utiliser qu’en blanc à cause des rayures. Il faut également faire attention à la chaleur.

    Ce produit conviendra parfaitement dans les cuisines sobres et épurées.

    10) LE QUARTZ

    Composé de 90 % (ou plus) de quartz et, le plus souvent, de résine polyester, le quartz surface présente une porosité nulle, une hygiène irréprochable, un entretien simplissime, ainsi qu’une résistance d’exception aux rayures, aux chocs et aux acides. On recommandera cependant d’utiliser toujours un sous-plat, pour éviter les chocs thermiques, et de proscrire les produits et solvants chimiques. À noter également, le nombre étonnant de coloris et finitions disponibles